UTOPIE MARIVAUX

Utopie Marivaux

Entretien avec Brigitte de Bagneaux

Le Festival de la Création revient cette année pour sa 14ème édition : nous commençons tout de suite la présentation du menu de cette année par une œuvre de Marivaux… et elle risque de vous mettre l’eau à la bouche !

Le résumé proposé par la troupe intrigue déjà :

« Jeux de rôles chez Marivaux pour une expérience sociale et psychologique. L’Ile des Esclaves impose aux maîtres et aux valets d’échanger leurs conditions sociales. La Dispute met à l’épreuve quatre jeunes gens pour savoir si la première inconstance vient de l’homme ou de la femme… Enjeu pédagogique de taille pour les comédiens de 1ère STMG, confrontés eux aussi aux échanges de rôles, dans la langue si complexe de Marivaux. Venez les applaudir dans ce projet fou de comédie ! »

Voyons tout de suite voir ce qu’en pense Brigitte de Bagneaux, professeur de Lettres et de Théâtre, metteur en scène, qui a une fois de plus accepté de répondre à vos intrépides reporters.

Le thème

1.            Pourquoi ce choix de Marivaux cette année ? D’où vous est venue l’envie de monter ce spectacle ?

Depuis plusieurs années déjà, je nourrissais le désir de monter un Marivaux. Pour faire découvrir un auteur, auteur  en quête incessante, aspirant à étudier l’âme humaine, à rendre compte de la diversité et de la complexité des mouvements qui l’animent. Pour faire aimer cette langue si élégante, si particulière, propre à faire saisir les mouvements du cœur les plus obscurs et qui a donné naissance au mot « marivaudage », souvent si mal interprété, souvent si mal compris.

2.            Quel est l’enjeu du spectacle ?

Nous sommes au siècle des Lumières, dans son optimisme et sa confiance dans l’analyse rationnelle qui caractérise l’esprit philosophique. Marivaux rapporte ainsi la démarche expérimentale  à des êtres de fiction. « La Dispute », comme « L’ile des esclaves », sont des utopies dans lesquelles les personnages expérimentent devant d’autres, leurs sentiments (pour la première), leurs conditions  sociales (pour la seconde). Il s’agit donc de » théâtre dans le théâtre ».

3.            Quel est l’angle d’attaque ? Le parti pris ?

Afin de « jouer le jeu » jusqu’au bout, nous avons décidé que les comédiens de la troupe changeraient eux aussi de rôle. Chaque personnage est donc interprété par des acteurs différents selon les scènes et le spectateur assistera à ces changements par la passation des costumes, effets de lumières – bleu – à l’appui.

 

La troupe

4.            Quelques mots sur la troupe de cette année : comment les élèves ont-ils appréhendé ce spectacle ?

Un grand doute les envahit tout d’abord, en raison de la difficulté de la langue…la comprendre, la mémoriser… Puis ils se sont laissés prendre par les trésors de fantaisie et de comique  dont ces deux pièces regorgent… Le travail de plateau sur  un auteur comme Marivaux est difficile, exigeant, demande beaucoup d’énergie et d’audace. Ils ont voulu relever cet ambitieux défi. Une petite folie, somme toute, ce projet pour cette troupe de première année !

5.            « Le maître devient l’esclave, l’esclave devient le maître » : est-ce un thème qui a parlé à vos jeunes ? En quoi pensez-vous que cela enthousiasmera votre public ?

C’est la question ainsi formulée et restrictive qui n’est pas enthousiasmante, alors que le projet l’est tant ! Alors que  les comédiens sont si heureux sur scène, alors que le ton est si joyeux, alors que le langage est si raffiné, alors que l’expérimentation sur l’âme humaine  est de tout temps et de tous âges !

6.            En termes de décors et costumes : avez-vous décidé d’être très original ou de rester sobre cette année ?

L’originalité ne s’oppose en rien à la sobriété…Venez vous en rendre compte par vous- mêmes, le 18 mai à 18 heures ou le 19 mai à 20 heures 30 !

Un grand merci pour toutes ces réponses et retrouvons nous dès le 18 mai au théâtre de Grandchamp pour apprécier ce bon moment !

Bien amicalement,

Notre-Dame du Grandchamp Alumni

 

0 Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contactez-nous

Vous avez une question ? Vous souhaitez nous faire partager votre opinion ? Ecrivez-nous

Sending

©[2015] Grandchamp Alumni - l'association des anciens de Notre Dame du Grandchamp

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?